Copyright © 2012
Ressource & Harmonie

Rêver.... c'est formidable !


..... il est urgent de "remettre du rêve" dans notre quotidien....

La France manque de rêves et, surtout de rêveurs.

Rêver, c'est une représentation plus ou moins idéale de ce que l'on veut réaliser, de ce que l'on désire. Au fil de l'histoire, rêver a toujours été de plus en plus "abordable".

Pour la 1ère moitié du 20ème siècle, vivre longtemps, avoir un poste de radio, acheter une voiture, voir la mer au une fois dans sa vie. Avoir un réfrigérateur, un  poste de télévision couleur, prendre l'avion....

 

Au fur et à mesure que la société se développe, le paradoxe est que le rêve s'étiole ; il devient plus facilement à la portée de chacun et il se banalise. Il devient donc plus difficile de rêver "plus haut" . Comment expliquer cela ?

 

Le rêve reste certainement trop associé à des éléments matériels et pécuniaires : une belle voiture, une belle piscine,

voyager...

 

Nous arrivons à un stade où l'homme a dompté la planète, a presque transformé ses désirs en réalité, même si le "ticket" est parfois onéreux.

 

Eh bien pour rêver plus haut, il est l'heure de dépasser ce matérialisme ambiant : s'entendre avec ses voisins, laisser une planète en bonne santé à ses enfants, préserver la biodiversité, avoir des cours propres, une mer non polluée....

Voilà les nouveaux rêves !

 

Ces rêves ne relèvent plus del'individualité mais bien du collectif, et c'est vraiment là tout l'enjeu de notre époque. Chacun satisfait son égo avec des éléments matériels en oubliant le collectif ou les valeurs spirituelles.

 

Le monde associatif n'a jamais été aussi bien portant, la méditation fait fureur, l'écologie n'est plus une mode mais une nécessité : les 1ers signes de"collectif" sont là.

 

Le concept GAÏA, qui considère la TERRE comme un système vivant réagissant aux actions de l'homme, est un concept récent mais qui a bel avenir. 10 milliards d'êtres humains en 2050 ne pourront pas vivre sur le modèle actuel et le rêve sera véritablement d'inventer un monde plus collectif et, forcément, moins matérialiste.

 

Il faut donc rêver. Pas à court terme du nouvel Iphone 5, mais assurément à long terme d'une solidarité entre générations, de liens sociaux, de respect de notre planète.

 

Si nous comprenons cette nécessité, ce rêve sera à la portée de tous. Vivre sans rêves, projets, désirs, c'est vivre la moitié et, quand le rêve est beau, collectif, même "utopique", c'est vivrement pleinement.

 

Eh bien, aujourd'hui, il est urgent de "remettre du rêve" dans notre quotidien.

Pour s'inspirer de Saint-Exupéry, il faut que le rêve anime votre vie plutôt que la vie nous prive de de rêves .

 

Et vous votre rêve, c'est quoi ?

 

 

 

Texte de l'Ecolomag Sept/oct N° 37

Olivier Guilbaud Co-Dirigeant du Laboratoire BODY NATURE

www.body-nature.fr